Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort.

-Gandhi

(Un) Glossaire Thérapeutique

Thérapies Brèves
Si l’on parle de Thérapies Brèves au pluriel, c’est qu’elles regroupent plusieurs approches qui partagent toutes les mêmes bases conceptuelles. A l’origine de toutes, se trouve la Thérapie Brève Systémique développée par G. Bateson et ses collègues au MRI (Mental Research Institute) de Palo Alto.

La Thérapie Brève Systémique (TBS) s’intéresse à comment un problème réussit à se maintenir dans le présent malgré toutes les tentatives de solution mises en oeuvre par le Client, en postulant qu’un problème richement décrit est une autoroute vers la solution.

La Thérapie Orientée Solutions (TOS) s’intéresse, elle, à ce qui sera différent quand le problème aura disparu - c’est en ce sens qu’on la dit “orientée solutions”, la TBS ayant bien entendu elle aussi pour but de trouver une solution au problème ! Pour ce faire, elle prend appui sur ce qui marche déjà, c’est-à-dire sur la recherche d’exceptions (les fois où le problème n’est pas ou est moins présent).

Enfin, avec l’approche Narrative, la Personne est vue comme prise avec une “histoire dominante” de vie, qui en l’occurrence provoque chez elle de la souffrance, car saturée par les conclusions identitaires négatives qu’elle a tirées sous l’influence du problème. Cette “histoire dominante”, occulte les histoires alternatives, qu’elle a oubliées ou négligées, et qui pourtant participent à son “identité préférée” et l’aident à avancer vers ce qu’elle veut pour sa vie. Le rôle du Thérapeute en Thérapie Narrative est d’aider la Personne à déconstruire les conclusions identitaires négatives, et à rejoindre cette “identité préférée”, et ainsi, à (re)devenir auteur de sa vie.

La TBS, la TOS et la Thérapie Narrative sont toutes les trois des approches dites non-normatives, en ce qu’elles proposent au Thérapeute de n’avoir aucune idée préconçue sur ce qu’est "une personne équilibrée" ou "un couple réussi", ou encore "une famille normale", et de se focaliser uniquement sur la Personne qui est là devant elle, et sur ce qui, dans la situation actuelle, génère de la souffrance ou de l'insatisfaction.

Hypnose Ericksonienne
L’hypnose est un état de conscience particulier (on parle d’état modifié de conscience) qui privilégie le fonctionnement inconscient (ce dont nous n’avons pas conscience) par rapport au fonctionnement conscient (ce dont nous avons conscience). C’est un état naturel, que tout le monde connaît et expérimente tous les jours : chaque fois que nous sommes “ailleurs” ou “dans les nuages”, c’est en fait l’expression d’un état hypnotique.

En Thérapies Brèves, le Thérapeute induira un état hypnotique chez son Client pour faciliter l’accès au réservoir de ressources qui est le sien, et auquel consciemment il n’a pas ou plus accès, pour lui permettre d’accéder librement à un état passé ou futur (phénomène de dissociation), ou encore pour favoriser l’accès à de nouvelles croyances ou de nouveaux comportements (par le travail métaphorique par exemple).

Pour dire les choses très simplement : un état hypnotique, c’est un état dans lequel on est totalement là et possiblement ailleurs en même temps. La caractéristique Ericksonienne de l’hypnose est qu’elle est non-directive, et en ce sens vise à préserver l’écologie du Client. Le Thérapeute n’est pas un prescripteur, mais un facilitateur !. C’est ainsi, pour reprendre les propos de Cummings, qu’il ne demandera à son Client “rien d’illégal, rien d’immoral, rien d’impossible”.

EMDR / MAP
Mise au point par Francine Shapiro du MRI de Palo Alto à la fin du siècle dernier, l’EMDR est à la base une technique de soin utilisant les mouvements oculaires dans le traitement des États de Stress Post Traumatique (ESPT ou PTSD).

L’EMDR a depuis sa création fait l’objet de développements et de variantes, chacune apportant sa spécificité. L’Espace Du Possible (Belgique) a ainsi développé les MAP (Mouvement Alternatifs Pluriels) qui apportent une sécurité accrue et efficience, en même temps qu’elles élargissent le champ d’application (traumatismes complexes, troubles anxieux, dépression, douleur, symptômes corporels, etc.). L’utilisation des Mouvements Alternatifs Pluriels se conjugue ainsi à la façon de voir et d’agir des Thérapies Brèves et de l’Hypnose dans une approche qui se veut simple, collaborative et visant l'autonomie relationnelle du patient.

PNL
La Programmation Neuro-Linguistique (PNL) est une approche du fonctionnement humain qui s’intéresse à “comment ça marche quand ça marche” plutôt qu’au “pourquoi ça ne marche pas”. Robert Dilts, son plus célèbre promoteur, dit de la PNL qu’elle << offre un moyen de regarder au-delà du contenu comportemental de ce que les gens font pour apercevoir les forces plus invisibles qui sous-tendent ces comportements, jusqu’aux structures de pensée qui permettent aux gens d’agir de manière efficace.>>
Analyse Transactionnelle
L'Analyse Transactionnelle (AT) examine nos échanges avec notre entourage selon les trois facettes de notre personnalité : l'Enfant, le Parent et l'Adulte. Ces trois états du "moi" coexistent chez tout un chacun et se manifestent indépendamment selon les moments et les circonstances. L'AT consiste à diagnostiquer quel état du "moi" intervient chez les personnes en présence, dans une relation. Son but est de permettre à la personne d'utiliser ses différents aspects de manière appropriée afin de retrouver son autonomie.